Skate Influences - Skatemaster Tate

Du Skate et du Son

Par Maître Gonzo

Gerry Hurtado  AKA Skatemaster Tate est un bro pour toute la crème du skate mondial. Personnage emblématique mais relativement discret dès lors qu’on lui confisque le microphone, Gerry a démarré le skate avec les Dogtowners à l’est de L.A. Le petit bonhomme qui commentait le Mega Free de Bercy en 1989 en rappant, c’était lui pour ceux qui s’en souviennent. Semi pro dans les années 70 le phénomène explique : « J’ai voulu me consacrer à d’autres choses que de rider même si c’était mon univers.
J’ai voulu skater et le faire pour le plaisir ». Hurtado s’est dirigé vers l’univers du son et des accords dès lors que c’était en rapport avec la culture urbaine, évidement. Tout d’abord Deejay au sein de clubs punks de la Citée des Anges, il a su faire déraper un bon nombre de sonorités métalliques associées à une cadence plus ronde pour faire émerger, à sa manière, le Skate Rock. « Skaterock Rap » a été enregistré dans une cave sordide de L.A. en 1983 mais le titre est devenu super populaire chez les rats de l’époque.

Du coup l’artiste s’est retrouvé de la partie. Tantôt à New York, à Paris, à Munster, à L.A. Le rythme en poupe, il forma par la suite les Screaming Sirens, un groupe composé exclusivement de filles.

C’est un nouveau succès et les soundtracks se encore sont promptement retrouvés à mettre en
rythme un bon nombre de vidéos de skate. Hurtado, toujours en recherche,  sortira son premier album A Way of Life  en 1988, accompagnant la bande son de Public Domain notamment. Un peu de télévision pour Skatemaster, des enregistrement avec Porno for Pyros, de la prod pour pas mal de groupes d’Acid Jazz – Le Jazz étant une grande passion pour le musicien – et surtout toujours et encore beaucoup de skate. Tate a vu passer toutes les générations de skater depuis les 70’s : les Punks, les straight Edge, les Piss Drunks, les gars en recherche de street cred. Il a passé l’arme à gauche, âgé de 56 ans en octobre 2015. Pour ceux qui ne connaissent pas trop le bonhomme… renseignez vous. Il fait intégralement partie du schmilblick de la skate culture.

RIP Gerry !

SkateMaster Tate (Justice To The Bass)