News - Jeux Olympiques de Tokyo 2021

Les Français se contentent de la devise de Coubertin

L’entrée tant attendue et à la fois tant décriée du skateboard aux J.O à l’occasion de cette édition Tokyo 2020 vient d’être inaugurée par l’épreuve Street chez les Hommes. Précédemment à cela, les championnats du monde qui avaient lieu à Rome le mois dernier laissaient plus ou moins profiler ce qu’il pouvait se passer aujourd’hui. Tout en laissant bien entendu une part à « la glorieuse incertitude du sport ». C’est ainsi que le champion du monde en titre Yuto Horigome qui jouait ici à domicile est désormais également le premier champion olympique de la discipline.

Est-ce vraiment un moment historique et une aubaine pour le développement du skate comme on voudrait laisser le croire? Ca reste encore à voir car du point de vue purement téléspectateur, ce contest n’a pas procuré plus de plaisir qu’une Street League ou un championnat du monde. Voir même peut-être moins car hormis le stade vide, le poids des nations respectives pesait sur les athlètes et cela s’est senti.

A l’image de la star Nyjah Huston qui, moins d’un mois après avoir été rétrogradé par le Japonais, a loupé sa revanche en se ramassant comme jamais on avait vu. Il ne fait finalement que 7eme derrière Aurélien Giraud qui malgré sa souffrance au genou venait pourtant de terminer en tête des demi. « Gigi » n’ira pas plus haut que Angelo Caro pour ce coup là et c’est bien dommage. Dans un grand jour et en pleine possession de ses moyens, personne n’aurait pu l’empêcher de faire résonner la Marseillaise. Le jeune Péruvien a quant à lui démarré sa prestation du jour avec une poutre dans le rectum et a malgré tout réussi a filer droit jusqu’en finale.

Puis, celui qu’apparemment les grands médias nationaux avaient tous dans leurs radars, le Landais Vincent Milou, fini sans démériter à ce que l’on appelle dans le jargon « la place du Français » (4ème).  Sa déclaration d’après-match, (certes teintée d’un petit regret de ne pas figurer sur le podium) a en gros laissé paraître une satisfaction personnelle d’avoir respecté avec brio la devise attribuée au baron Pierre de Coubertin. En tant que supporters des Bleus, nous sommes finalement peut-être plus déçus que lui. Mais comment lui en vouloir au vu de tout ce qu’il a donné? Et ce d’autant plus qu’à sa décharge et en allant vraiment chercher loin, il n’est peut-être que malgré lui la victime d’une sorte de hiérarchie métaphysique des nations qu’il est difficile de faire bouger.

Car le tiercé gagnant au niveau des pays, peu importe qu’il soit dans l’ordre ou le désordre, ne laisse finalement aucune surprise. La médaille qui devait quasiment revenir de droit aux Américains est finalement remportée par Jagger Eaton. Celui qui s’était arraché pour obtenir sa place aux J.O le mois dernier est revenu avec 2 kilos de cheveux en moins sur la tête et ça a payé. Nous trouvons ensuite le Brésil. Traditionnellement bêtes de contests, ils étaient aujourd’hui représentés par Kelvin Hoefler. A noter que côté coulisses, celui-ci n’aurait apparemment pas fêté ce succès avec ses coéquipiers. Leticia Bufoni ayant en effet déclaré publiquement dans sa story Instagram que le médaillé d’argent n’aimait pas trainer avec eux. Não nos importamos em saber disso, mas está tudo bem.

Enfin, l’abnégation, l’agilité et l’humilité toutes Japonaises pleinement incarnées par Yuto Horigome auront dominées, avec en plus un cran d’écart, cette première finale Olympique.

🛹 The BEST of Horigome Yuto at the Olympics 🇯🇵

🥇 Yuto Horigome 🇯🇵  37.18 pts
🥈 Kelvin Hoefler 🇧🇷  36.15 pts
🥉 Jagger Eaton 🇺🇸  35.35 pts
4° Vincent Milou 🇫🇷  34.14 pts
5° Angelo Caro 🇵🇪 32.87 pts
6° Aurelien Giraud 🇫🇷  29.09 pts
7° Nyjah Huston 🇺🇸  26.10 pts
8° Gustavo Ribeiro 🇵🇹 15.05 pts

EPREUVE DE STREET FEMININ : 

Le spectacle fourni pas les Femmes dans cette nuit de dimanche à lundi a été pour le moins étonnant. On voyait bien depuis quelques temps que le niveau avait encore fait un bond considérable à l’image de la championne du monde en titre et vainqueur de la dernière Street League Aori Nishimura. Mais de là à imaginer que cette génération née autour des années 2000 puisse déjà se faire détrôner, il se passe véritablement quelque chose dans l’évolution actuelle de la pratique du skateboard. Après tant de chemin parcouru nous entrons là dans une ère surprenante et personne ne devrait pouvoir s’en plaindre.

Car en effet, voici ici le podium le plus jeune de toute l’histoire des Jeux Olympiques tous sports confondus. La japonaise Momiji Nishiya âgée d’à peine 13 ans et qui s’était déjà illustrée aux mondiaux de Rome le mois dernier sans pour autant s’attirer une attention démesurée vient ici de se révéler définitivement à la face du monde en devenant la première championne Olympique de skate. La petite fée Brésilienne Rayssa Leal, 13 ans également, et que l’on voyait par contre bien venir mérite largement sa médaille d’argent. C’est une autre Japonaise, Funa Nakayma qui obtient le bronze au détriment de la doyenne Américaine Alexis Sablone qui pour le coup aura réussi à se hisser jusqu’en finale. Bufoni finissant neuvième 10 jours après sa victoire aux X Games n’y a pas eu droit.

Quant à Charlotte Hym, unique représentante Française, elle se contentera également de la devise de Pierre de Coubertin.


Cette première épreuve de street Féminin aux J.O est un succès et devrait avoir une véritable portée. Elle a en même temps de quoi faire cogiter.

🛹 The BEST of Rayssa Leal 🇧🇷 at the Olympics

🥇 Sakura Yosozumi 🇯🇵 60.09 pts
🥈 Kokona Hiraki 🇯🇵 59.04 pts
🥉 Sky Brown 🇬🇧 56.47 pts
4° Misugu Okamoto 🇯🇵 53.58 pts
5° Poppy Starr Olsen 🇦🇺 46.04 pts
6° Bryce Wettstein 🇺🇸 44.5 pts
7° Dora Varella 🇧🇷 40.42 pts
8° Yndiara Asp 🇧🇷 37.34 pts

EPREUVE DE PARK FEMININ : 

Full Skateboarding Women’s Park Final | Tokyo Replays

🥇 Keagan Palmer 🇦🇺. 95.83 pts
🥈 Pedro Barros 🇧🇷 86.14 pts
🥉 Cory Juneau 🇺🇸 84.13 pts
4° Luiz Francisco 🇧🇷  83.14 pts
5° Kieran Woolley 🇦🇺 82.04 pts
6° Steven Pineiro 🇵🇷 75.17 pts
7° Vincent Matheron 🇫🇷 45.33 pts
8° Pedro Quintas 🇧🇷 38.47 pts

EPREUVES DE PARK HOMME : 

Full Skateboarding Men’s Park Final | Tokyo Replays

🥇 Keagan Palmer 🇦🇺. 95.83 pts
🥈 Pedro Barros 🇧🇷 86.14 pts
🥉 Cory Juneau 🇺🇸 84.13 pts
4° Luiz Francisco 🇧🇷  83.14 pts
5° Kieran Woolley 🇦🇺 82.04 pts
6° Steven Pineiro 🇵🇷 75.17 pts
7° Vincent Matheron 🇫🇷 45.33 pts
8° Pedro Quintas 🇧🇷 38.47 pts

olympics.com